• Adhésion tardive au parti basque

      Althea m'ayant prêté son patron de jupe Anémone à la dernière soirée tricot, je me suis occupée de sa confection sans tarder. L'avantage d'arriver 5 ans après la sortie du patron, qui n'a pas été réédité, a été de faire le tour des réalisations et d'en tirer la conclusion que la version à basque d'Anémone mettait joyeusement en valeur les popotins charnus combinés à des tailles hautes et assez marquées. Ça vous dit quelque chose ?
      Certes, à voir les versions sur lesdites morphologies, je pouvais aussi prévoir que le haut d'Anémone m'arriverait sous les nibards et le bas à mi-cuisse, mais c'est justement ce qui me plaisait.

    Le parti basque
      Un tissu souple de poids moyen est recommandé, et constatant le rendu bien défini de ma version test en wax, j'ai préféré employer un petit coupon de velours noir à fines rayures plutôt que le brocard de polyester que j'avais initialement envisagé, trop mou. Ce coupon de velours avait été acheté le jour de la fermeture de De Gilles et je me suis aperçue au moment de placer les pièces de patron que le droit-fil est en fait perpendiculaire aux rayures, et que le tissu est légèrement stretch dans le sens des rayures. Comme il était hors de question de les orienter horizontalement, j'ai donc pris mes précautions lors de la couture, notamment en garnissant de ruban droit fil la couture côté des basques.

    Le parti basque

    La fermeture est bleu marine mais ça n'se voit pas.

      J'ai cousu la taille 42 (TT=76 TH=102, pour des de mensurations TT=73 TH=104) comme sur la version test. Je voulais initialement retirer 1 ou 2cm à la taille et me suis ravisée en prenant en considération l'épaisseur du velours. 

    Adhésion tardive au parti basque

    La c'est le poids de la vie qui tire sur mon côté droit.

      Comme je trouvais sur la version test que les marges à 1,5cm contrariaient l'arrondi de la couture côté des basques, j'ai réduit toutes les marges de coutures d'assemblage à 0,7cm. J'ai également modifié légèrement le pan milieu devant afin de le galber un peu en bas car je trouvais ses côtés trop droits. Après différents tests (cf. photos ci-dessous), j'ai ôté 1cm de hauteur en haut.

    Adhésion tardive au parti basque

    taille-3 bas+3,5 / taille+1,5 / taille-1 (version choisie)

      Je me suis toujours demandée sur les photos d'Anémone si les gens ajustaient le joli volant pour le faire gonfler avant la photo ou non, donc je précise que je n'ai pas pris de précaution de réajustement particulier en prenant les clichés. Ils ont même été pris après 8 jours de port successifs, ce qui explique les rides d'expression et que la taille se soit un peu détendue.

    Le parti basque

      Je n'ai pas doublé la jupe par flemme et par manque de tissu adéquat, et le haut de la jupe est terminé par un simple rempli. Ce sera peut-être à venir puisque le devant de la jupe forme un bec lorsque je marche. Mais bon, dans la mesure où j'ai déjà vécu pire dans ma jeunesse avec une robe chasuble en velours encore plus courte, je ne suis pas trop pressée.

    Adhésion tardive au parti basque
      J'ai gardé la longueur initiale alors que je fais 5cm de plus que la stature prévue. J'ai l'habitude d'exposer mes cuissots donc tant qu'elle passe le test du pack de six ce ne sera pas un problème, mais comme j'aime son côté carré, je trouve que le modèle gagne plus à être raccourci qu'allongé. Le port du collant opaque est toutefois à propos ; un rhume de fouffe est vite arrivé.

    Le parti basque

    Là c'est quand je noue les lacets de mes mocassins

      Parlons maintenant du confort : j'ai été très agréablement surprise du maintien procuré par la jupe, sans aucune impression d'être sciée en deux, peut-être aussi parce que j'ai choisi la taille au dessus de mon tour de taille. Elle s'est presque un peu trop détendue et c'est en fait la zone sous la taille qui est un peu oppressant en cas de dilatation abdominale. J'ai également été agréablement surprise du rendu de la jupe : sachant qu'elle avait été estimée trop "bancale" par la marque pour faire l'objet d'une amélioration, je m'attendais à y trouver des défauts évidents, et en fait non. Pour moi, le défaut principal de ce modèle reste que : in pusillis natibus, Anemone triste.

    Adhésion tardive au parti basque

    Elle fait bizarre cette photo hein ?

      Et vousse, vous avez fleuri des Anémones ? Les avez-vous beaucoup portées, comment ont-elles vieilli ?


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Février à 20:40

    Jolie version . Il est vrai que le blazer  ne la met pas en valeur.

      • Vendredi 15 Février à 09:01

        Alors certes, mais ce n'est pas ce que je voulais dire :-D

    2
    Jeudi 14 Février à 22:06

    quelle belle silhouette cette jupe te fait ! j'adore ce modèle depuis sa sortie, pas encore cousu cependant à cause de diverses craintes (sera-t-elle trop courte ? la taille vraiment trop haute ? que porter en haut sachant que je n'aime pas rentrer le top dans le bas ? les volants feront-ils se retourner les passants sur ma farfelitude vestimentaire ??? etc ...)

    mais je crois que tu as fait remonter mes velléités d'un cran sur l'échelle de la tout-doux-liste, c'est dire si tu es convaincante !

      • Vendredi 15 Février à 09:19

        Je suis d'accord sur la silhouette, d'où l'abondance de photos en pied.
        Si tu as le patron, je pense qu'il faut au moins que tu fasses une toile pour te faire un avis sur toutes ces interrogations !

    3
    Jeudi 14 Février à 23:03
    Elle est jolie cette jupee ! Je préfère quand elle est un peu détendue et plus bas sous les nénés.
      • Vendredi 15 Février à 09:20

        J'aime bien les deux. Faudrait pas qu'elle descende plus bas, quoi.

    4
    cosiadoru
    Vendredi 15 Février à 07:08

    Elle fait une taille de guêpe!!!bravo:)

    5
    mükikoo
    Vendredi 15 Février à 09:57

    Je suis une grande énorme fan de l'anémone dont j'ai commis diverses variations. Elle est confortable (très) et seyante (ça dépend). Par contre dans différents tissus souples la taille se détends puis s'affaisse,  j'ai commencé à rajouter une parementure, puis à l'entoiler un peu et bientôt ça sera entoilé sérieusement. Outre les variations possibles -et je ne suis pas en panne d'idées avec seulement 5 versions-  elle a l'avantage de consommer très peu de tissu, de se prêter au color block si on veut écluser ses chutes ou faire l'andouille arlequin (j'aime les deux).

    J'ai beaucoup porté ma version pont (sans basque)  bricolou, en laine fine, et pas mal la version à basques d'automme, celle en lin noir aussi, quasiment pas la bicolore en bazin faute de haut à assortir avec , et juste à une occasion la modifiée 1930, parce que la machine à remonter le temps ne fonctionne pas tous les jours.

    Dans ma liste d'adaptations possibles à l'occasion : zippée en apparent devant, boutonnage fonctionnel sur un coté, version maxi avec des quilles, 1900 avec un gros volant en bas, 1940 avec le bas plus droit et une ouverture pour marcher. Et un gros projet comme j'ai quand même fini par faire un haut à panneaux qui me va plus ou moins serait de la prolonger en robe vers le haut.

      • Samedi 16 Février à 18:53

        Je vois que madame n'a rien à apprendre en matière de détournement de patron !

    6
    zephora
    Vendredi 15 Février à 12:36

    J'ai toujours trouvé cette jupe très mignonne et ta version me conforte dans mon idée. Encore un joli vêtement à ton actif !

    7
    Dimanche 17 Février à 14:34

    Moi, je l'aime depuis le début, j'en ai cousu deux que j'ai beaucoup portées  mais qui ne me vont plus pasque j'ai pris une (ou deux ?) taille entre temps. Il est vrai qu'il faudrait diminuer la hauteur de taille (pas besoin de monter si haut !), mais sinon, elle est top. La meilleure matière est le jean ou un sergé bien dense, je trouve !

    Ta version est parfaite, elle te fait une jolie taille et une silhouette équilibrée, courte comme ça. c'est très jolie.

    Allez, je vais peut être m'en recoudre une !

    8
    Liseli
    Dimanche 17 Février à 15:23

    Tu comptes changer d'orientation professionnelle?

    La sobriété du tissu contrebalance bien l'originalité des basques. Elle fait très classe. Et elle donne très bien de dos aussi (merci pour la photo).

    Le côté "oups ma jupe est remontée" ne me convainc pas pour moi. Si jamais je finis par vouloir vérifier à quoi ressemblerait ce patron sur moi, je choisirais l'option 1 du test en chemise rouge. Monsieur serait ravi. Et je perdrais finalement le peu d'attention que j'arrive à obtenir d'une classe de 4ème alors que je frotte frénétiquement une peau de chat sur un tube plastique...

      • Dimanche 17 Février à 21:22

        Toujours à l'écoute des opportunités du marché, je me tâte entre la banque d'affaire et les pompes funèbres...
        Je l'ai faite essayer à l'amie qui ne porte que du noir et qui par chance fait la même taille que moi, et son mari arrivant sur ces entrefaites m'a aussitôt passé commande !

    9
    Christine Gatto
    Dimanche 17 Février à 20:10

    Quelle belle version d’Anémone! Je suis d’accord avec Liseli, la sobriété du tissu la rend très classe. Bravo, elle vous va à ravir! Comment avez-vous modifié le pan du milieu?

      • Dimanche 17 Février à 21:24

        Merci, j'ai juste décalé le bas de la couture de la pièce devant de 0,5cm vers le milieu.

    10
    Mousse
    Dimanche 3 Mars à 19:46

    La jupe va bien, c'est moi qui vieillit mal. Mais avant que je prenne de la brioche, c'était la plus (la seule) portée, même devant celles du commerce, parce que sa taille haute ne scie pas le bide comme les autres jupes. Après, pour le côté intemporel de la basque, j'ai un doute. Je ne la regarde plus avec le même oeil mouillé qu'à sa sortie. J'imagine que, même sans le vouloir, on est un peu influencé par ce qu'on voit dehors et qui ne cadre plus tout à fait. Comme les volants dans un ou deux ans. Malgré tout, une jupe capable d'accueillir un ventre-accordéon est une denrée trop rare chez moi pour rester tranquille au placard.

    11
    coccinell
    Jeudi 18 Avril à 21:49

    À mon tour de prêcher pour Anémone.

    J'ai fait deux versions une dans un lainage et soie et l'autre dans un jean un peu élastique et franchement elles vieillissent très bien. J'ai dû attendre  de perdre quelques kg pour la lainage car c'était un peu serré.
    Je les ai faites sans basque car je ne voulais pas accentuer mes hanches et j'adore la manière dont elle met en valeur la cambrure. Je dois aussi ajuster la hauteur au niveau de la taille sinon elle me fait l'effet d'uns erre-taille xD (non je ne suis pas petite, je suis juste faite dans une autre échelle)
    D'ailleurs une troisième version ne serait pas de refus (courage où es-tu?)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :